LeeSsang tire au clair les accusations envers eux

Poster un commentaire

6 juin 2013 par runningman0france

Gil des LeeSsang a mis au clair les accusations sur le fait qu’ils avaient expulsé un magasin de l’immeuble, une fois en leur possession.

Le 21 mai, Gil a twitté: “Je souhaiterais sérieusement dire à tous ce qui s’est passé.”

L’Alliance des Habitants pour l’Equité des Propriétés a confié à la presse, le 21 mai (après l’achat d’un immeuble de Sinsa-dong en mai 2012 par LeeSsang) que LeeSsang avait informé un propriétaire d’un restaurant dans l’édifice, sans notification préalable, qu’ils ne prolongeraient pas son bail, forçant ainsi l’expulsion du restaurant.

Avec ces accusations, beaucoup de personnes en sont venues à croire que LeeSsang abusait de leur pouvoir en tant que propriétaire de l’immeuble pour expulser des gérants de boutiques impuissants.

Cependant, Gil a contré ces affirmations: “LeeSsang n’a pas refusé de prolonger le contrat.”

Il a affirmé qu’il était vrai que Gil et Gary ont acheté l’immeuble en mai 2012, sous leurs 2 noms: “Malgré notre dette de 3,6 milliards de wons, nous l’avons acheté pour réaliser un rêve plus grand.”

“L’immeuble est devenu la propriété de LeeSsang en mai 2012 et nous avons décidé d’emménager en août. Vers juin, un homme qui louait un emplacement s’est rendu chez nous et a dit à ma mère, qui était seule, qu’il ne quitterait pas l’immeuble. Ma mère, tout comme nous, était surprise de sa visite imprévue” ajouta-t-il.

Il continua: “ Par le biais d’un représentant, nous avons dit à l’homme que nous ne prolongerons pas son contrat une fois expiré et avons tenté de statuer sur une compensation correcte. Néanmoins, il a demandé 300 millions de wons et notre représentant lui a répondu que c’était trop. Le locataire a continué en disant qu’il avait pour objectif de ruiner notre image, qu’il n’allait pas mettre la clé sous la porte et qu’il continuerait à gérer [le restaurant] car il ne s’en irait sous aucun prétexte. Comment voulez-vous que l’on se rencontre calmement dans une situation aussi tendue?”

Gil continua: “Si nous avions abusé de notre pouvoir, nos actions auraient été exposées au tribunal. D’après la loi, il n’est pas éligible à la protection des locataires. Qu’aurions-nous pu faire ?  Selon les dires du locataire, nous sommes devenus des personnes avides. »

Malgré le tort causé, Gil a affirmé que LeeSsang ne prendra pas de mesures légales contre l’individu.

“Nous ne pensons pas porter plainte pour diffamation. Nous voulions seulement dire la vérité car beaucoup de faits ont été déformés” a-t-il dit en conclusion.

Source: M.Enewsworld
Traduction: Running Man France

Publicités

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :